machine à laver low-tech

Le lave-linge low-tech Divya pourrait changer la vie de millions de personnes dans le monde

Un étudiant en école d’ingénieur de l’université de Coventry a remporté de nombreux concours avec sa machine à laver low-tech, manuelle et très conviviale.

L’idée de Kai Goodall, un apprenti ingénieur chez Dyson, pourrait libérer des millions de personnes de la corvée de lessive à la main.

Son lave-linge low-tech, léger, très facile à auto-construire et à utiliser, sans énergie extérieure, permet de faire une machine complète (lavage + rinçage + essorage), en moins d’une heure, sans effort physique épuisant et en utilisant 40 litres d’eau seulement. Il suffit de savoir rouler des épaules ! 

BBC Points West | TWMP

Ingénierie humanitaire

Depuis 2018, son invention, appelée Divya, et son entreprise, le Washing Machine Project, ont remporté plusieurs prix de concours de fondations ou d’entreprises pour avoir créé une machine à laver low-tech accessible aux populations ayant un accès limité à l’eau et l’électricité.

Pour découvrir ses récompenses, rendez-vous sur le compte insta du Washing Machine Project. 

Pour l’heure, la lessiveuse Divya apparaît comme un outil d’ingénierie humanitaire destinée au “tiers-monde”. 

Mais il est probable que l’on en retrouve bientôt beaucoup de modèles dans les pays “développés”, compte tenu de la fréquence des sécheresses et de la hausse continue des prix de l’énergie

Ensemble, nous avons les compétences pour créer un avenir durable. Il s’agit de savoir comment nous choisissons d’utilier ces compétences”.

Kai Goodall

Idée de génie

Le Washing Machine Project est né pendant le congé sabbatique de Goodall en Inde rurale. Il y découvre que les femmes passent jusqu’à 20 heures par semaine à laver les vêtements de la famille, à la main. Une corvée qui leur crée des douleurs dorsales et des irritations de la peau, car les sources d’eau sont souvent contaminées par des déchets agricoles ou industriels. 

Ce qui distingue cette machine d’une machine à laver à pédales par exemple, c’est la présence d’un filtre qui permet de réutiliser les 40 litres d’eau de la lessive pour faire la cuisine, ou irriguer un potager, par exemple ! 

N’hésitez pas à le contacter pour soutenir le Washing Machine Project ou même obtenir les plans de la machine pour en profiter aussi : pays du Nord et du Sud seront bientôt dans la même galère !

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.