Self-défense : ciao le Krav Maga, je me mets au Wing Chun !

wing chun philosophie
par 罗一丁

J’ai découvert le Wing Chun il y a quelques mois. Depuis, je me prends pour Bruce Lee. Un bon plan pour ceux qui se cherchent un art martial efficace… mais avec une philosophie zen  !

Le Wing Chun (ou boxe chinoise) est un art martial chinois, né il y a 300 ans. C’est un style de kung fu, adapté au combat rapproché, à base de coups rapides et efficaces. Sa particularité est d’assurer la défense et l’attaque en même temps.

Cet art martial a connu un succès fulgurant dans les années 60, grâce à Ip Man et Bruce Lee. On en voit une magnifique démonstration dans La naissance du dragon, de George Nolfi (2016).

Lire aussi : Quatre exercices de muscu pour affronter la fin du monde en pleine forme

Les origines

Nous sommes en 1644, en Chine. Les Mandchous ont pénétré le nord de la Grande Muraille et envahissent le pays pour installer la dynastie Qing. Dans le Sud, des militaires fidèles à la dynastie Ming déchue oeuvrent avec des moines Shaolin pour créer des arts martiaux, afin d’aider les populations à se défendre contre les émissaires du nouveau gouvernement. Le nom de code de cet art sera Yim Wing Chun, que l’on peut traduire par « Le retour du printemps éternel ».

Se défendre tout en attaquant

Le concept clé du wing chun est la « ligne centrale ». Tous les mouvements partent de cette ligne. Vous allez tout comprendre en regardant cette émission de télé américaine des années 70 totalement kitch.

Les 4 principes du Wing Chun

Si la voie est libre, avance ! On envoie les poings ou les pieds avec explosivité.

Si elle n’est pas libre, il faut la libérer ! S’il y a un obstacle, comme un bras, colle-toi à ton adversaire.

Si l’adversaire est plus fort, sois encore plus fort ! Mieux vaut éviter les coups et laisser l’énergie de l’ennemi couler dans le vide : évitement et déviation.

S’il se retire, suis-le, comme l’eau qui entre dans les brèches d’un mur. C’est ainsi qu’on parvient à vaincre un adversaire plus musclé que soi.

Pour s’entraîner, on utilise un mannequin de bois (le Mook jong) sur lequel on répète les enchaînements (Taos).

Pourquoi je préfère le Wing Chun au Krav Maga

Tout comme le Krav Maga, la boxe chinoise est un excellent art martial de self-défense, qui développe les réflexes et permet d’assurer lors des combats à courte distance. Mais, même si le Krav Maga s’inspire largement du Wing Chun, je préfère l’original à la copie. Notamment parce que le Wing Chun est associé à une philosophie de la douceur et des méthodes de relaxation. Alors que le Krav Maga ne vise que l’efficacité au combat, le Wing Chun enseigne des principes de vie qui vous serviront au quotidien.

Pour découvrir cette philosophie, je vous recommande le film Ip Man: la légende du grand maître, sorti en 2008.

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.