bali green school

La Green School de Bali, modèle pour l’école du monde d’après ?

À Bali, la Green School est un modèle d’éducation alternative. Balade au cœur de l’école la plus écolo au monde. 

Élue « école plus verte du monde » en 2012 par l’US Green Building Council, la Green School est installée au milieu des rizières et de la forêt tropicale de Bali.

Lire aussi : Sans touristes, Bali s’effondre et renaît

Créée par les américains John et Cynthia Hardy, installés dans l’île indonésienne depuis une trentaine d’années. Ce couple de bijoutiers était venu y chercher des pierres précieuses. Ils sont tombés amoureux de l’île et de ses habitants et ont décidé de s’impliquer dans la vie locale pour valoriser le savoir-faire balinais.

C’est après avoir vu le documentaire Une vérité qui dérange, qu’ils ont pris brutalement conscience de la menace que représentait le dérèglement climatique et qu’ils devaient modifier leur mode de vie pour aller vers le respect de leur environnement.

C’est pourquoi, en 2008, ils créent la Green School, pour sensibiliser et responsabiliser les générations futures à la préservation de la nature. Ils imaginent alors un espace aménagé pour permettre aux enfants de découvrir la biodiversité, stimuler leur créativité et “former une génération de citoyens responsables, capables d’agir durablement pour la planète“, expliquent les Hardy.

Un lieu exceptionnel

En trois petits mois, le bâtiment central en forme d’arche en bambou était construit. Un bâtiment exceptionnel qui a reçu le label LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) conféré aux bâtiments de haute qualité environnementale. En effet, la structure des bâtiments, semblables à un escargot vu du ciel, favorise sa ventilation naturelle et la diffusion de la lumière du soleil dans les classes. Le bâtiment n’a donc besoin ni d’éclairage, ni d’air conditionné.

À l’intérieur, on trouve des salles de classe sans murs, des tableaux noirs en bambou, des bureaux ovales et des toilettes sèches. L’école est autonome en énergie grâce à des panneaux solaires, une centrale hydraulique installée dans un cours d’eau voisin.

Un enseignement innovant 

Dans cette école unique au monde, on apprend “à consommer équitablement, à économiser l’énergie, à jardiner et à profiter des bénéfices de la terre sans polluer ni gaspiller“. Chaque classe doit aussi s’occuper d’un potager où les élèves cultivent du riz, des fruits et des légumes. D’autres élèves construisent une aqua-ferme.

Ici, le programme est calqué sur le système anglais, auquel les Hardy ont ajouté la touche écolo. Par exemple, on apprend le maths en calculant des bilans carbone, on apprend à lire en étudiant le mode vie des étourneaux de Bali, on apprend la musique avec des instruments locaux traditionnels comme le gamelan (voir la vidéo ci-dessous) et on pratique des sports traditionnels comme le mepentigan.

Bientôt un réseau d’écoles vertes ?

Ici, la plupart des élèves sont étrangers. Mais un dispositif de bourse permet à certaines familles indonésiennes d’y inscrire leurs enfants. L’école a l’objectif de doubler son nombre d’élèves indonésiens d’ici quelques années.

Mais le couple Hardy veut aller encore plus loin et créer un réseau d’écoles vertes. Pour réaliser ce projet, ils ont lancé une vaste collecte de fonds

Pour en savoir plus, voici un des plus longs documentaires sur l’école que j’ai pu dénicher en ligne. 

Si vous êtes arrivé·e jusque ici, c'est que vous êtes prêt·e à entrer en résilience... Suivez le guide !

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.