6 leçons à tirer in real life des guides de survie SF et fantasy

survivalisme

Et si les guides de survie en milieux imaginaires qu’on dévorait dans notre enfance contenaient les clefs de la vie d’après ?

On a relu tous les guides de survie SF de l’univers, et nous en avons tirés 6 règles à ne JAMAIS oublier…

1-Même un troll peut être apprivoisé.

Cette info essentielle (si, si) a été puisée dans l’Encyclopédie anarchique du monde de Troy (1999). Si le premier volume de l’œuvre de Didier Tarquin est consacré à la découverte du monde de Troy et à l’épopée du héros Lanfeust, c’est au second tome qu’il faudra s’intéresser.

Celui-ci est entièrement consacré aux Trolls, et illustré par des esquisses du grand documentariste Mourier (on vous conseille fortement le troisième volume de l’Encyclopédie qui est un Bestiaire du monde de Troy).

troll bande dessinée

Dans ce guide, on découvre les nombreuses forces et faiblesses de ces créatures “barbares” ; quoique loin d’être incultes. Elles chantent, blaguent, cuisinent et vivent en communauté.

Le troll a juste la fâcheuse manie de dévorer et torturer des humains. Mais il peut aussi devenir un atout indispensable à votre équipe, grâce à un simple rite de passage lui démontrant sa pleine appartenance à votre groupe.

Et voici comment un homme dangereux – lorsqu’il est seul – peut devenir un pilier de votre communauté. Reste à savoir ce que vous accepterez de sacrifier pour l’accueillir dans vos rangs et comment vous parviendrez à accorder votre confiance à un ex-cannibale.

2-Ne paniquez pas et n’oubliez pas votre « serviette »…

Voici 2 leçons tirées du génial Guide du voyageur galactique de Douglas Adams (1982). Bien que raconté sous la forme d’un roman satirique basé sur les aventures du terrien Arthur Dent, le livre est un véritable manuel de survie en terrain hostile.

Pensé comme une émission de radio décodée par Douglas Adams, c’est un guide à réserver à ceux qui sont trop aventureux, trop pressés, ou trop poursuivis par les autorités intergalactiques, pour se sédentariser. Voilà pourquoi c’est le livre de chevet d’Elon Musk.

Saviez-vous qu’au cinéma, ce chef d’œuvre était un navet sorti en 2005 dans l’indifférence quasi-générale !? 

“Don’t panic” est la leçon la plus importante à retenir de cet article ! Elle est même notée sur la couverture du guide lui-même : “dans la nature, votre ennemi sera toujours plus fort que vous, soyez donc calme et malin !”

Autre règle d’or : « n’oubliez pas votre serviette ».

Dans le livre une serviette est le meilleur moyen d’avoir l’air civilisé et de créer une empathie artificielle (eh oui, même dans l’espace, on doit s’essuyer). Dans le vrai monde, on vous conseillera un sac à dos rempli de linges de rechange et d’un nécessaire de toilette.

Lire aussi : Les meilleurs jeux vidéos pour se préparer à la fin de ce monde

3-Pour survivre heureux, vivez isolés.

C’est l’une des grandes règles à retenir du fameux Guide de survie en territoire zombie publié par Max Brooks en 2009.

Ce guide est un indispensable pour lutter contre les zombies, avec des faits concrets et d’autres plus farfelus.

Méthodiquement, Max Brooks (qui est aussi l’auteur de World War Z adapté par Brad Pitt) décrit en 8 chapitres comment améliorer ses chances avec quelques ressources, des amis et un peu de jugeote. Bref, ce Max est un vrai collapso !

La principale idée à en tirer est que les endroits isolés sont les plus appropriés pour reconstruire une nouvelle organisation.

Mais nous en avons extrait 3 autres principes qui pourraient s’avérer très utiles :

3bis : soyez patient et organisé.

Eh oui : il est inutile de se mettre en danger. Et faire des réserves n’est jamais une mauvaise idée. Si l’effondrement arrive, une hache peut servir à la fois pour couper du bois, comme pied de biche et en cure-dent bi-hebdomadaire…

Mais aussi  :

-Analysez les forces et faiblesses de votre refuge.

-Ne vous sous-estimez pas.

Si vous paniquez, c’est que vous avez compris la gravité de la situation.

Maintenant il vous faut contrôler cette panique. La bonne nouvelle, c’est que vous allez avoir plus de temps que la moyenne pour le faire… Avant que ça ne chie dans le ventilo !