silent running science fiction écologique

[Ciné] Silent Running : Insterstellar en mieux et en bio

Silent Running : le meilleur film de SF écolo de tous les temps !

magazine yggdrasil collapse

Recevez la collection complète de la revue Yggdrasil !
10 numéros, 130 € 70 € (frais de port offerts)

Le magazine collapso culte, fondé par Pablo Servigne & Yvan Saint-Jours
Un voyage initiatique de 1400 pages, pour apprendre à vivre avec les catastrophes, imaginer d'autres modes de vie, explorer sa part sauvage et se métamorphoser.

 Découvrir la collection 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un rare film de sci-fi écolo, sorti en 1972, en même temps que le rapport Meadows.

Réalisé par le visionnaire Douglas Trumbull. Le créateur génial des effets visuels de 2001 l’odyssée de l’espace, Star trek, Rencontres du troisième type, Blade Runner ou encore The Tree of Life.

Le pitch

Dans le futur, faune et flore ont disparu de la Terre, ravagée par l’humanité. Le botaniste Freeman Lowell travaille à bord du vaisseau Valley Forge et veille sur les derniers échantillons de vie végétale terrestre. Une espèce d’Arche de Noé végétal. Le jour où les autorités lui signalent que ses serres vont être détruites, il entre en rébellion.

Mon avis

De la SF intelligente, s’inscrivant dans le mouvement écolo américain des années 70. Trop en avance sur son temps ? Peut-être. Étrangement d’actualité ? Certainement !

Ce film est clairement une source d’inspiration de Christopher Nolan pour son film Insterstellar. Le youtubeur Intercut explique très clairement le lien entre les deux films.

Un Bruce Dern (acteur principal) délirant. Un scénario naïf. Silent Running est une fable méconnue qui mérite d’être (re)découverte.

Un cinéma bio, filmé avec le coeur. L’anti-blockbuster par excellence.

Silent Running - Trailer

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.