le do it yourself du sexe

Le D.I.Y du S.E.X.E

Pour rester en bonne santé, il faut savoir jouir sans compter. Mais comment faire si on a plus de joujous sexy ? No panic, voici quelques idées 100 % naturelles ! 

Que vous soyez confiné dans un bunker, ou bien perdus dans un futur lointain où les chats sont devenus maîtres du monde, vous aurez toujours besoin de pimenter votre vie sexuelle. Le problème : on risque vite de manquer de sex shops et/ou de partenaires de jeu. Heureusement, il est encore temps de faire preuve d’un peu de créativité et de beaucoup de luxure.

Lire aussi : Mille et une façons de s’occuper sans écran, ni électronique

Aucune honte à avoir : le sexe est non seulement inscrit dans notre capital génétique, mais il est surtout bon pour la santé. Une activité dont les bénéfices sont, en effet, aussi bien physiques (diminution de risque de la prostate pour les hommes par exemple), que mentaux (libération d’endorphines salvatrices).

4 astuces naturelles pour pimenter sa vie sexuelle

1-Remplacer le lubrifiant par l’huile de coco

Toutes mes exs vous le diront, l’huile de Coco c’est la vie! On peut cuisiner avec, s’en mettre dans les cheveux pour les nourrir, apaiser les brûlures en cataplasme et… s’en tartiner sur les parties génitales. C’est d’ailleurs le seul produit traînant dans vos placards qui cache un potentiel érotique (désolé chère boîte de sardines périmée).

Le produit est évidemment comestible puisque intégralement constitué de graisses végétales et donc adapté aux gâteries, mais aussi à des jeux plus poussés.

Contrairement au Beurre, à l’huile d’olive ou à la margarine (que l’on déconseille ABSOLUMENT d’utiliser) vous ne risquez aucune irritation. L’huile de coco est d’ailleurs plus  résistante que la plupart des lubrifiants à l’eau, car naturellement adaptée à la friction et à la chaleur. C’est donc l’outil parfait si vous souhaitez lubrifier un préservatif.

N’oubliez pas : collapsez couverts !

2-Remplacer les menottes par une cravate

J’ai longtemps travaillé dans un sex-shop parisien, et la seule chose que j’ai appris sur un plan personnel et coquin, c’est de toujours mettre une cravate lors d’un rendez-vous galant.

Si vous, ou votre partenaire, avez déjà lu 50 Shades of Grey, cette idée doit probablement vous sembler familière.

Si je ne recommande pas de lire le best-seller d’E.L. James (lisez plutôt Sade ou Bataille), il est indéniable que la cravate est la plus érotique des pièces d’habillement. Après tout, c’est particulièrement excitant de pouvoir pavaner avec l’outil de vos jeux sexuels, à la vue de tous, en partageant un délicieux secret avec votre PSP (Partenaire Sexuel Potentiel).

Privilégiez une cravate épaisse, en soie ou en coton, qui sera à la fois plus douce sur le poignet et d’une étreinte plus ferme. Enfin attachez votre partenaire en un seul geste, grâce à un simple nœud coulant ou utilisez-la pour bander… ses yeux, histoire d’ajouter un peu de mystère à vos préliminaires.

3-Remplacer la cravache par une spatule

Le problème avec les jeux sexuels alliant douleur et plaisir, c’est qu’on peut facilement aller un peu trop loin (cf la vie de Carl Jung).

On a tous, pris dans le feu de l’excitation, mordus ou griffés un peu trop fort notre PSP; mettant ainsi fin à une prometteuse partie de jambes en l’air. L’occasion de se sentir (à juste titre) stupide et d’apprendre à modérer ses ardeurs.

Afin d’éviter cet impair, je vous propose la spatule en guise de cravache : une alliée idéale pour les débutants. En effet, son manche est assez épais pour une bonne prise en main et sa matière douce permet d’amples séances de fessées, la douleur d’une cravache en moins. Attention, cependant d’y aller avec modération : votre but est de titiller votre partenaire, pas de gagner le grand prix de l’hippodrome d’Auteuil. 

On recommande ces ustensiles, entièrement conçus à la main par de virils barbus. 

4-Remplacer les anneaux péniens par des chouchous

Si vous passez votre temps à vous envoyer en l’air, il est vital de tenir la distance. Le problème avec l’orgasme masculin, c’est qu’il a tendance à mettre un coup d’arrêt à vos ébats. Votre meilleure arme pour ralentir ce processus, c’est le cockring. Son fonctionnement est simple : en serrant la base du pénis et des testicules, la réduction de l’afflux sanguin permet des rapports plus longs… et (on l’espère pour vous) plus satisfaisants.

En guise d’alternative au cockring, on vous conseille le chouchou à cheveux : moins contraignant qu’un élastique (qui peut couper complètement la circulation sanguine, ce qui pourrait s’avérer dangereux), il a l’avantage non négligeable de donner un look Flashdance à tous les chibres qui l’arborent, un peu comme si Elephantman adoptait le style Starmania.
Qui a dit que le sexe ne pouvait pas être hilarant ?

Plus d'articles
thinkerview tv
Ces 6 vidéos “Thinkerview” vont vous ouvrir les yeux sur l’effondrement