Monday Lisa
Monday Lisa by Twitter

Se couper les cheveux soi-même sans ressembler à un balais

Se couper les cheveux est un exercice périlleux. Mais, si les salons de coiffure venaient à fermer définitivement leurs portes, vous aurez toujours besoin d’une bonne coupe. C’est autant une question d’hygiène que de moral. Voici donc nos meilleurs conseils pour éviter l’apocalypse capillaire. 

Le problème avec les cheveux – quand on en a – c’est qu’ils poussent. Qu’on le veuille ou non. Même si le monde s’arrête. Un jour ou l’autre, il faudra forcément vous couper les cheveux, sous peine de perdre toute visibilité diurne. Nous avons donc cherché les meilleures solutions collapso pour se couper les cheveux soi-même sans (trop) se rater. Entre rite de passage et changement d’identité, voici venir le temps de tout tailler.

Lire aussi : Gardez la ligne et la forme, même confiné : le bunker régime !

Avertissement : nos conseils valent aussi bien pour les dames que les messieurs. On a tous le droit de porter une crinière ou de se faire une “coupe militaire”. La seule coupe prohibée est la coupe mulet. Pour les  2 sexes. Merci de votre compréhension.   

La coupe aux ciseaux : mission impossible ?

Cette option vous permet de choisir ce que vous souhaitez. Ici, pas de coupe extrême. Il s’agit juste d’un rafraîchissement. Allez-y pas à pas. Tout va bien se passer.

Attention à ne pas partir dans des coupes asymétriques et autres dégradés qui demandent beaucoup d’entraînement. Cependant, rien ne vous interdit de tester de nouvelles choses, au fil du temps. Mais ne soyez pas trop pressé·e : sinon vous serez puni·e le temps de la repousse !

Le matos : une paire de ciseaux de coiffure propres et bien aiguisés, une brosse à picots, un peigne fin, des élastiques et d’un peu de patience.

La méthode :

  1. Installez 2 miroirs de manière perpendiculaire pour vérifier les côtés et l’arrière.
  2. Lissez bien vos cheveux à sec avant la coupe. Utilisez la brosse puis le peigne. Si vous avez les cheveux frisés, l’huile de coco peut grandement aider.
  3. Coupez petit à petit. À sec. Mieux vaut prévenir que guérir.

Et si vous vous plantez, n’oubliez pas : il ne s’agit que de cheveux ! Portez un bonnet ou cloîtrez-vous, et ça ne se remarquera bientôt plus.

Le reco astro : faites confiance à la Lune ! Selon d’anciennes croyances transmises entre générations de professionnels, se couper les cheveux soi-même entre la nouvelle et la pleine lune aurait le pouvoir d’activer la pousse des cheveux ! Attention, l’influence lunaire n’est pas démontrée sur les personnes atteintes de calvitie. Désolé.

Ci-dessus, le meilleur tuto Youtube sur la coupe de cheveux longs : 3,7 millions de vues, que des bons commentaires et un titre marrant (“Coupage de cheveux !”). Vous pouvez lui faire confiance !

La coupe au bol : le chique rustique

La “coupe au bol” aussi appelée “en écuelle” existe depuis le 12e siècle. D’abord populaire auprès des jeunes hommes désargentés, elle deviendra culte grâce à Jeanne d’Arc. Les minutes de son procès en 1431 rapportent qu’elle portait des cheveux “rasés en rond comme un coquet, un jeune à la mode”. 

Depuis c’est Mireille Mathieu, Rihanna et Oliver Tree qui ont décidés de l’adopter (la coupe pas Jeanne D’arc) et cela en bonne partie grâce à l’influence de quatre garçons dans le vent : Les Beatles.

Réintroduite en Angleterre dans les années 50 par Vidal Sassoon, le père de la coiffure moderne, cette coupe se caractérise par une frange prononcée et une silhouette géométrique très osée. Un must pour tous ceux qui souhaitent une solution pratique et rapide.

tuto coupe au bol

Le matos : un bol, un peigne, une tondeuse électrique ou manuelle (en cas de coupure de courant).

La méthode :

Le but étant de vous éviter des retouches régulières, on va opter pour la version la plus radicale : la version monastique. Amen.

  1. Posez un bol (ou un autre récipient de bonne taille) sur votre tête avant de couper au ciseau les cheveux qui en dépassent.
  2. La démarcation étant faite vous pouvez raser ou tondre les cheveux de la nuque et de toute la partie inférieure à votre “scalp”, en utilisant un peigne comme “limite” pour votre tondeuse ou votre rasoir.

Ci-dessus, le tuto coiffure le plus poprock de l’univers… mais aussi le plus crédible techniquement (et on en a visionné beaucoup avant de le sélectionner). 

La reco du pro : qu’il s’agisse de vos ciseaux, de couteaux ou de la tondeuse, nous vous recommandons de prévoir un peu de matériel d’entretien : une pierre à aiguiser et un peu de graisse.

Lire aussi : Faire sa bière à la maison, sans peine

La coupe “G.I.” à la tondeuse : simpli ze best

C’est le best-seller des coiffeurs à 5 balles. On peut difficilement faire plus optimal. Cette coupe populaire aux Etat-Unis tient son nom des soldats américains, qui la nommaient “Crew Cut” (quand il ne reste plus de cheveux sur le dessus) ou “Buzz Cut” (quand il en reste).

Inspirée d’une coutume de l’armée romaine et imposée au recrues pour son côté pratique (pas de cheveux dans les armes, pas de poux), elles est entrée dans la culture populaire avec les films Hair, Apocalypse Now ou Jarhead, où on peut voir “les bizuts” traumatisées par la chute de leurs épaisses boucles.

Parmi les célébrités l’ayant portée : Jack Kerouac, Elvis, Sigourney  Weaver, Kristen Stewart…

Mais la porter avec un brio n’est pas donné à tous. Comme le précise le barbier londonien Kieron Webb : “la coupe militaire est faite pour les gens qui veulent passer un message stylistique subtil. C’est une affaire de caractère autant que de cheveux.”

Alors, rituel barbare ou monument du style ? Quoiqu’il en soit, la coupe G-I reste un indispensable pour ceux qui veulent revenir à l’essentiel.

Le matos : un peigne, des ciseaux, une tondeuse

La méthode :

  1. Prévoyez 2 miroirs installés de manière perpendiculaire afin de pouvoir juger de l’uniformité de la coupe.
  2. Débroussaillez au ciseau la longueur (pas besoin de couper court, il s’agit juste de couper vos mèches si par exemple vos cheveux vous arrivent à l’épaule).
  3. Allez y progressivement, avec un sabot, pour éviter un énorme trou dans votre masse capillaire. Le must : la tonte à 8/10 mm qui assure une uniformité mais qui reste un peu moins dégradée que les 3 mm réglementaires de la coupe militaire. Notez qu’en dessous de 5 mm on pourra probablement voir votre cuir chevelu.

On est allé chercher la vidéo d’un G.I. américain pour vous donner les conseils les plus réglementaires possibles (regardez bien la façon dont il manie le miroir).

La reco du sergent-chef : pour assurer une repousse uniforme, tondez/rasez toujours dans le sens inverse de la pousse. Pour connaître le sens de la pousse :  passez vos doigts dans vos cheveux et quand vous sentez de la résistance, c’est que vos doigts vont dans le sens opposé de la pousse de vos cheveux. Compris ? Rompez !

Plus d'articles
les bons amis
Boulets ou alliés ? Comment trier vos potes avant l’effondrement