l'arbre aux 40 fruits

Le « greffeur fou » : avec un seul arbre, il récolte 40 fruits différents !

Sam Van Aken, prof à l’Université de New York, est un greffeur fou : il a créé des arbres pas comme les autres, qui produisent 40 sortes de fruits différents !

Le chef d’œuvre de ce prof d’art à l’Université de Syracuse (New York) est intitulé « Tree of 40 fruits« . Chaque année, son arbre produit 40 sortes de fruits à noyau : pêches, prunes, cerises, abricots…

Lire aussi : Viens chercher bonheur dans un potager partagé !

Un verger à lui tout seul

Cet « arbre aux 40 fruits » est un verger à lui tout seul. Il a permis de sauver des variétés de fruits à noyau vieilles de 150 à 200 ans.

Depuis 2008, Sam Van Aken greffe des branches d’arbres à un « arbre racine », selon la méthode du « chip budding«  qui consiste à prélever, à l’automne, une branche bourgeonnante, pour l’attacher à celle d’un arbre « hôte » et d’attendre tout l’hiver que la greffe prenne.

Au printemps, la branche peut être taillée pour l’aider à pousser. Il a appliqué cette méthode près d’une cinquantaine de fois durant 5 ans, jusqu’à obtenir son « arbres aux 40 fruits ». Depuis, il en a fait pousser… 16 !

Pour ceux qui voudraient se lancer, voici le « plan » des greffes des « arbres aux 40 fruits »

« Je vois cet arbre comme une œuvre d’art »

« En greffant ces différentes variétés sur l’arbre, dans un certain ordre, j’ai sculpté un arbre au fleurissement unique, dans le but de provoquer de l’émerveillement face à la nature« , a indiqué le professeur dans une interview au site Epicurious.com. « Je vois cet arbre comme une œuvre d’art« , poursuit-il.

En effet, à chaque printemps, l’arbre se pare de fleurs de toute les couleurs : roses, rouges, blanches et pourpres.

Nous sommes en train de tuer la diversité alimentaire et les variétés anciennes.« 

À l’origine de ce projet, il y a aussi la volonté de préserver des variétés vouées à l’extinction.

« Avec l’industrialisation et la monoculture, nous sommes en train de tuer la diversité alimentaire et les variétés anciennes« , peste le néo-jardinier, qui a vu dans cet arbre hybride l’opportunité de préserver ces variétés.

Aujourd’hui, les étudiants du campus profitent de ses fruits qui mûrissent à différents moments de l’année, entre juillet et octobre.

Motivé par le succès de sa création, Sam Van Aken envisage désormais d’en planter à travers tous les Etats-Unis et de multiplier les vergers urbains multicolores.

How one tree grows 40 different kinds of fruit | Sam Van Aken

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.