Sauvez votre potager des limaces ! La méthode secrète des permaculteurs

Les limaces sont la terreur des maraîchers et des jardiniers. Elles sortent la nuit pour décimer vos plants. Contre elles, vous hésitez à employer les grands moyens chimiques et industriels. Pourtant, je suis certain que vous n’avez pas tout essayé. Du moins, pas la méthode secrète des permaculteurs !

Après avoir subi une grosse attaque de limaces sur mes plans de courgettes qui n’ont pas résisté, j’ai décidé de me venger en publiant un article intitulé « 10 méthodes naturelles et radicales contre les limaces ».

Et puis, je me suis tourné vers plusieurs communautés de jardiniers (souvent permaculteurs), sur le net. Et ils m’ont donné une belle leçon d’humilité !

Lire aussi : Comment créer son potager en permaculture ?

No more Ferramol !

Il y a aura toujours des gens pour vous prendre de haut, avec un ton bien méprisant et vous balancer un truc du genre :

« Y a pas de méthode miracle ! Tu verses tes granulés de phosphate de fer (ferramol) et t’attends qu’elles crèvent ! D’ailleurs le fer, boah, c’est mieux que bio, c’est NA-TU-REL ! On a pas inventé ça pour rien ! Et ça vaut mieux que se faire ch… à sortir la nuit pour les ramasser avec les doigts ! Boaf ! »

Ne leur en voulez pas. Ils sont victimes, malgré eux, de « l’esprit d’ingénierie » qui irrigue notre mode de vie. L’esprit d’ingénierie, c’est celui qui vous fait dire : « tiens, il y a des limaces qui bouffent mes plants, il faut que je protège mes plants, donc je tue les limaces. CQFD ».

Alors qu’il faut D’ABORD vous demander POURQUOI il y a des limaces, et QUEL EST LEUR RÔLE dans l’équilibre de l’écosystème qui vous entoure. Mais ça, « l’ingénieur » n’y pense pas. Il voit un problème et trouve une solution qu’il pourra ensuite vendre pour gagner du pognon. Le capitalisme tout entier repose sur cet « esprit d’ingénierie ».

Et si on veut imaginer le « monde d’après »… il va falloir nous en libérer !

Les limaces sont nos amies, il faut les aimer aussi…

Si les limaces attaquent, ne faites pas comme Darth Vador… ne contre-attaquez pas ! No more fighting, chantait Bob !

Oubliez les méthodes de grand-mère type coquilles d’œuf écrasées, cendre dispersée, bouteilles retournées etc.. Car vous avez besoin de ces limaces pour rameuter leurs prédateurs !

Commencez par vous interroger sur le pourquoi du comment. C’est comme ça qu’on fait en permaculture : on pose son cul par terre et on se pose des questions.

1-À quoi servent les limaces/escargots dans l’équilibre de mon jardin ?

Les bouquins nous enseignent que les limaces bouffent des champignons (mycélium). Au départ, elles n’aiment pas le vert et se ruent dessus par manque de mycélium.

Les limaces sont donc le meilleur moyen de lutter contre le mildiou et autres mycoses qui attaquent vos plantes !!!

2-Depuis combien de temps j’ai commencé à cultiver ?

Comme elles se reproduisent plus vite de leurs prédateurs (carabe, ver luisant, staphylin, grive, hérisson), la 1ère année de culture, il y a inévitablement surnombre. Il faut le temps d’augmenter le nombre de prédateurs dans votre écosystème.

Donc, si c’est votre 1ère année, l’infestation est normale !

Laissez les faire (je sais, c’est dur). Et attendez l’an prochain, que le nombre de prédateurs augmente. Votre récolte sera perdue cette année ? Et alors, sincèrement, ces 5 kg de patates et 8 laitues étaient-elles vraiment indispensables à votre survie ?

3-Quel paillis utilisez-vous ?

Si c’est juste de la paille, sans bois, alors vous manquez de lignine qui permet le développement des champignons. Ajoutez du bois raméal fragmenté (BRF) sous la paille pour booster la lignine.

Vivre avec les limaces : la méthode des permaculteurs

-À partir de la 2ème année de culture, faites un paillage de foin + feuilles + BRF (lignine) + gazon en surface (azote).

--Anticipez les attaques de limaces en faisant pousser en godets 10 % de plans en plus. Comme ça vous aurez du rab pour remplacer les plant bouffés.

-Avant de planter des courgettes, fèves et blettes (mets appréciés des limaces), assurez-vous que vos plants soient « adolescents », ils seront moins tendres et attireront moins les limaces (et les oiseaux).

-Installez plusieurs nichoirs à insectes pour aider les prédateurs des limaces à s’installer.

-En bordure extérieure de vos plates-bandes, laissez pousser des adventices (« mauvaises herbes ») qui sont, en fait, des salades (ou bien des mini rosiers). Elles détourneront l’attention des limaces. Vous pouvez aussi déposer à proximité un tas de déchets verts (fanes de carottes ou de radis, feuilles de salades défraîchies, épluchures de concombres ou de pastèque).

Eh oui, limace, ça rime avec feignasse : elles iront rarement chercher plus loin.

-Au bout de la 3ème année de culture, vous aurez l’impression que les limaces ont disparu. Mais non ! Elles sont toujours là, mais se contentent du mycélium (désormais en quantité suffisante) et sont bouffées par leurs prédateurs !

L’astuce ultime : on peut accélérer le processus en achetant, dès la 2è année des larves de coccinelle et de chrysope. En plus c’est une super expérience pour les enfants !

Un mur anti-limace pour un contrôle naturel des limaces

Vous l’avez compris : plutôt qu’intituler mon article « 10 méthodes naturelles et radicales les limaces », je pense désormais à écrire un guide pour « Enrichir son potager avec un élevage de limaces ! »

Pour autant, nul n’est à l’abri d’une surpopulation de limaces ou d’escargots. Pour préserver vos planches de cultures d’une nouvelle invasion, pratiquez les gestes barrière (ahah). Il existe, en effet, une technique non-violente : le « mur anti-limaces ».

Concrètement, il s’agit souvent de rails galvanisés à « placo » vissés aux planches qui entourent votre carré potager. Pour les bricoleurs, voici une vidéo-tuto !

Et si vous n’avez pas envie de mettre des machins en fer un peu partout dans votre potager, certains recommandent le purin de fougères (en voici une bonne recette).

Je remercie tous ceux qui ont participé à la création de cet article ! Vous pouvez aussi le compléter par vos conseils en commentaires !

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.