bruno chaplot collapsonautes
pas Bruno Chaplot

Bruno Chaplot : “on est tous des collapsonautes !”

Dans un essai graphique plein d’humour, intitulé Les Collapsonautes (Ed. La Plage), le graphisteBruno Chaplot nous raconte sa vision d’un futur post-effondrement. Enfin, un autre regard sur la fin de ce monde ! Enfin, un peu de second degré ! On s’est donc empressé d’aller à la rencontre de ce drôle de collapso.   

 Écoutez le podcast de l’interview

Ça parle effondrement à chaque repas de famille. C’est devenu un fait de société comme les autres

Et voilà ! Encore un ex-francilien qui a fui la ville pour une vie “plus simple, plus sobre et avec plus de sens” à la campagne, plus précisément en Haute-Vienne, près de Limoges. Un basculement rendu possible grâce à son job de graphiste freelance, qu’il a pu poursuivre à distance.

À force de croiser des vidéos du chercheur Emmanuel Prados sur les réseaux sociaux, ce quadra va passer en mode collapso, suivant le fameux chemin des 5 étapes du deuil. “Je suis allé jusqu’au fond du trou… mais j’ai rebondi assez vite!

Lire aussi : Le dicollapso illustré, pour enfin comprendre le jargon des effondristes

Nous sommes en 2018. C’est l’été. Autour de lui, “ça parle effondrement à chaque repas de famille, c’est devenu un fait de société comme les autres“. Bruno, cherche alors une idée pour sensibiliser autour de lui, grâce à son art, et sans tomber dans les discours anxiogènes qui ne lui ressemblent pas.

Découvrez notre hors-série “APOCOLLAPSE NOW, effondrement et pop culture“, à télécharger gratis ici.

Un peu de détachement dans toute cette noirceur

Je voulais passer des messages à travers l’ironie et l’humour… prendre du recul sur tout ça“. Il a alors l’idée d’incarner ses questionnements intérieurs à travers eux personnages : Manu le collapsoptimiste résilient, et Paco, le chieur à qui on a envie de dire “ok boomer“. 

En septembre 2018, Chaplot commence à publier des dessins sur sa page Facebook et un blog graphique intitulé… les collapsonautes. Mais au fait, c’est quoi un collapsonaute ? “C’est un internaute qui tente de s’informer sur l’avenir du monde… bref, on est tous des collapsonautes !” 

bruno chaplot

C’est à la demande du public qu’il se tournera vers un éditeur, pour coucher ses dessins sur papier.

Logique pour un effondriste qui sait bien que, si le numérique s’éteint, le papier restera !

En 140 pages et autant de dessins, le livre raconte le quotidien des deux meilleurs ennemis Paco et Manu, d’aujourd’hui à 2050. Et un tome 2 est déjà en préparation !

Écoutez le podcast de notre interview, pour connaître l’intéressante analyse de Bruno sur l’effondrement, ainsi que les solutions perso et collectives qu’il met en oeuvre pour s’y préparer !