résilience maire

10 arguments pour convaincre votre maire d’entrer en résilience

Vous cherchez une façon de vous impliquer dans la vie locale ? Et si vous vous lanciez dans le lobbying écolo auprès de votre Maire fraîchement élu ? Voici un argumentaire béton pour le convaincre de transformer votre ville/village en commune résiliente et résistante face aux crises à venir.

Non, le lobbying n’est pas réservé aux multinationales polluantes ou aux GAFAM trillionaires. Tout le monde peut tenter d’influencer les décideurs publics d’agir dans leurs intérêts. D’autant plus si vos intérêts embrassent l’intérêt général. C’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’écologie (ont a dit souvent, pas toujours). Avec nos amis du site Solutions Locales, on a donc réfléchi à un thème porteur, capable d’attirer leur attention, d’attiser leur curiosité, et de les convaincre d’agir vite. Ce thème, c’est celui de la “résilience locale”… et on pense que ce sera LE grand truc de l’ère post-COVID.

Voici 10 arguments clés pour les embarquer dans votre démarche résiliente et changer le visage de votre Commune !

Lire aussi : Viens chercher bonheur dans un potager partagé !

1-C’est bon pour l’environnement local

L’arrêt de l’artificialisation des sols et des produits phytosanitaires, la gestion durable des forêts, la restauration de la continuité écologique des rivières auront un effet important sur la préservation de la nature. Insectes et petits mammifères reviendront sur votre territoire.

La mise en place de trames vertes, bleues, noires et marron permettra de renaturaliser la partie urbanisée, ce qui réduira les pics de chaleur et les inondations/coulées de boue.

2-C’est bon pour les producteurs locaux

La transition vers une agriculture biologique permettra de répondre aux besoins locaux, donc d’ouvrir des débouchés de proximité, qui verront donc leurs revenus augmenter.

Ayant renoncé à leurs méthodes mortifères et participant pleinement à l’entretien de la nature, ils seront désormais vus comme de véritables acteurs de la protection de l’environnement, ce qui les valorisera.

3-C’est bon pour l’emploi local

La résilience est source de nombreux emplois locaux non délocalisables. Il faudra des bras pour l’agriculture biologique et l’entretien des espaces naturels. Il en faudra également pour la production d’énergie, la rénovation énergétique, la logistique à vélo, les transports en commun, la gestion des déchets, etc.

En vous inspirant du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée, vous pourriez même faire revenir à l’emploi les personnes qui en sont le plus éloignées, et ainsi pourvoir des activités non rentables économiquement.

4-C’est bon pour la santé locale

Un air plus pur, des produits sains, une eau sans pesticide, du lien social pour éviter la solitude, du travail, la santé physique et mentale de votre commune s’améliorera considérablement.

Il fera bon vivre dans votre commune. Tous les besoins physiologiques et sociaux seront remplis, et vous pourrez travailler sur les besoins d’appartenance, le bonheur sera ainsi naturellement élevé.

5-C’est bon pour les finances locales

La résilience est un bon moyen pour votre commune de décrocher les financements d’appel à projets innovants.

Les économies que vous feront réaliser les différents bénéfices de la résilience (notamment sur l’énergie) vous permettront d’anticiper la prochaine baisse de la dotation globale de fonctionnement

6-C’est bon pour la cohésion sociale

Grâce aux projets collectifs de la résilience, les habitants vont réapprendre à se parler, à travailler ensemble.

Les habitants vont se mélanger toute classe sociale et origine ethnique confondue, ce qui diminuera les peurs de l’autre.

7-C’est bon pour la valeur de l’immobilier

Le moratoire sur l’étalement urbain permettra aux habitations de voir leur valeur s’envoler, et donc aura un effet direct sur la taxe foncière.

La qualité de vie de votre commune s’améliorant, tout le monde aura envie de venir s’installer chez vous.

8-C’est bon pour son bilan de fin de mandat

Avec tous les projets réalisés et le retour de la nature en ville, vous aurez de très belles photos à afficher dans votre bilan. Pas besoin de promesse de campagne quand on habite au paradis.

Les habitants constateront très vite les bénéfices que toutes ces actions ont apporté à leur commune et vous rééliront dès le premier tour (oui ça arrive à la plupart des communes en transition, comme à Grande Synthe, Kingersheim ou Schiltigheim).

9-C’est bon pour devenir célèbre

En rejoignant les pionniers de la résilience locale, vous deviendrez une référence pour les médias, experts et influenceurs qui se presseront dans votre bureau pour vous demander la clé de votre succès.

Dès lors les visites d’études des autres collectivités se multiplieront et vous deviendrez suffisamment connu localement pour envisager de devenir conseiller régional ou même sénateur.

10-C’est bon pour votre motivation

Contrairement à tous ses maires désespérés par le sentiment de ne pouvoir rien faire, d’être submergés par les normes, ignorés de tous et bouc émissaire général, la perspective de voir tous ces progrès à moyen terme vous incitera à continuer.

Votre charge de maire aura un véritable sens, vous serez perçu comme l’initiateur et l’inspirateur de cette transformation. Et puis… ça permettra peut-être de survivre à l’effondrement…

Qui se cache derrière le site Solution Locales ? Nicolas Falempin est “responsable environnement” dans une collectivité locale et engagé auprès d’associations écolo comme Alternatiba et Avenir Climatique. Depuis 2013, il s’est engagé dans la question de la résilience locale. Une questions qui doit devenir “un labeur de proximité auquel chacun peut s’atteler de manière à transformer son quartier, sa ville…”. Il a donc créé le site solutionlocales.fr pour donner aux Maires comme aux citoyens des outils et méthodes en libre service pour vous aider à adapter votre territoire, diminuer son empreinte carbone et le préparer aux dérèglements climatiques. C’est du tout cuit servi sur un plateau numérique : alors à vous de jouer !