Qui suis-je ? Quelles sont mes intentions?

tiberi jacques collapse
photo @calvindionnet

Salut à toi, collapsonaute !

Je m’appelle Jacques Tiberi et ceci est mon blog.

Je suis journaliste intellol, ex-geek et chineur d’innovations low-tech. Mes passions ? La collapsologie et le chocolat à 70 %, dont l’annonce de la disparition prochaine (eh oui, bad news) m’a transformé en militant écolo hyperactif. Depuis, j’ai débarqué dans la campagne normande, pour me préparer au monde d’après.

Escape the City, c’est juste LE blog à lire avant la fin de ce monde. 

Un webzine pour se préparer à l’effondrement et vous accompagner vers la frugalité heureuse.

Ici, je cause vie simple, collapsologie, minimalisme, low tech & co, dystopies, sobriété gourmande, slow living… le tout dans un style gonzo green que je vous laisse découvrir !

Voyez ce blog comme un guide, concret et léger, pour vous aider à anticiper l’après collapse et faire les choix qui vont bien. Le tout avec un peu de distance et d’humour : les fils twitter nous rendent assez éco-anxieux comme ça

Et puis, parce qu’un jour, il n’y aura plus internet pour retrouver nos magnifiques articles, E.T.C (de son petit nom) va aussi publier des bons vieux livres pleins de pages en papier (recyclé). Manuels, essais, fictions, formations, events, jeux de société (et pourquoi pas, hein ?)… tout pour vous aider à basculer vers l’autonomie et anticiper la fin programmée de cette civilisation. Bref,  de quoi faire composter l’humus de notre survie.

L’effondrement de quoi ? Des mythes dans lesquels nous vivons…

Le manifesto

Je suis journaliste : pas scientifique, ni survivaliste, ni extralucide et encore moins green-gourou-new-age.  

Mon job ? Vous annoncer que l’effondrement, c’est maintenant !

Depuis 50 ans, les scientifiques répètent en boucle que sans un changement rapide de notre mode de vie, nous allons vers un effondrement écologique et économique global. Et depuis 50 ans, à la table du G8, c’est business as usual. Aujourd’hui, les catastrophes renforcent les dérèglements, accélérant le cercle vicieux du réchauffement. Aujourd’hui, c’est le scénario de l’effondrement qui l’emporte.

L’effondrement de quoi ? Des mythes dans lesquels nous vivons : celui des ressources infinies, d’un homme maître de la nature et de l’abondance bon marché. Celui d’un modèle techno-industriel où tout est fabriqué en série par des machines. Où on peut tout acheter, sans limite et sans effort. 

Mon projeeeet ? Vous montrer qu’une autre fin est possible.

Que Mad Max ou Walking Dead ne sont pas les seuls scénarios. Qu’on peut (re)constuire une société désintoxiquée de la croissance, fondée sur la cohabitation harmonieuse entre l’homme et la nature (on sait, ça fait « radical bisounours »). Un monde où l’argent ne sera plus la motivation et où votre bullshit job aura certainement disparu. Vous proposer des idées neuves pour imaginer une société techno-bucolique, pré-industrielle mais pas préhistorique… et lui donner vie avant que ça chie dans le ventilo.

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours produit. » écrivait l’anthropologue Margaret Mead. Ce petit groupe, chers lecteurs, c’est vous ! (Mais ce n’est pas une raison pour commencer à vous la péter !).


Rendez-vous sur la librairie pour découvrir pleins de guides, d’essais et de fiction, pour vous préparer au monde d’après ! 



Ils participent au blog